Le maître bottier japonais : Koji Suzuki

Une grande lignée d’artisans japonais connait un succès dans la chaussure masculine en ce moment. Parmi lesquels : Osamu Egawa ,  Hiro Yanagimachi, ou encore  Otsuka. Curieux de voir tous ces talents originaires du pays du soleil levant, nous avons plongé notre nez dans les ateliers des maîtres nippons. Celui qui a retenu notre attention est Koji Suzuki.

Le nom de Koji Suzuki ne vous dit peut-être rien mais cet ancien apprenti du célèbre chausseur florentin Roberto Ugolini a su se faire un nom dans l’univers très sélectif de la chaussure de luxe.

Le style Suzuki – contrairement à ses compères cités plus haut – oscille entre tradition et innovation. Tradition et amour du travail fait main transmis par son père qui confectionnait déjà des bottines pour dames. Tradition encore, quand le jeune safetier va perfectionner cet amour du savoir faire auprès des grands maîtres italiens comme Ugolini dont vous pouvez voir les merveilles ici. Toute fois Koji Suzuki a su insuffler à cette tradition une signature unique et très innovante qu’on ne retrouve que chez les très grands noms de la chaussure. Accentuant le style anglais qui prône des matières nobles comme le cuir pleine fleur ainsi qu’une empeigne affinée, le japonais a su créer des pièces d’une qualité inégalable.

Les marques qui atteignent cette qualité sont assez rares en occident. Les élégants qui reconnaissent facilement la qualité d’une belle chaussure seront heureux de découvrir ce nouveau maître safetier. Les prix pour une paire de la gamme spigola  commencent à partir de 1800$ pour une paire de Richelieu faites sur mesure et à 3000$ pour des bottines.  Une bonne dose de stamina assurée !   

 

 

4 comments

  1. locknar

    Bonjour à toute l’équipe. MASARU OKUYAMA a été médaillé d’or 2010 du prestigieux concours « The international efficiency contest of the shoemakers » situé en Allemagne dans la catégorie » chaussures sur mesure ».

Laisser un commentaire