Francesco Smalto

Smalto_a_droite

Kenjiro Suzuki & Francesco Smalto à droite.

 

Le couturier italien Francesco Smalto est mort dimanche dernier à l’âge de 87 ans, vient d’annoncer la maison qui porte son nom. Selon la presse marocaine, il se trouvait à Marrakech à l’hôtel de la Mamounia lorsqu’il a succombé à une crise cardiaque. Voilà une triste nouvelle qui tombe au moment où notre rédaction célèbre le mois de l’Italie ! Il était donc pertinent pour nous de vous faire un rappel sur l’oeuvre de l’homme et son parcours.


smalto 3 smalto 4

 

Francesco Smalto a très jeune la passion de la coupe et de l’étoffe. Il commence son apprentissage en suivant des cours dans une école d’État. À seulement quatorze ans, il crée son premier costume pour un ami de la famille. Rapidement, son ambition est de partir à la conquête de Paris. Il travaille alors chez Christiani puis chez Camps qui, à l’époque est le tailleur du « Tout Paris ». Avant de lancer sa griffe, le jeune Francesco fait un stage de coupeur à New York chez Harris, le tailleur du Président Kennedy. Il est alors fasciné par la coupe des costumes américains qui privilégie le confort et le mouvement.

Francesco Smalto fonde sa maison en février 1962 et s’installe rue La Boétie à Paris. Rapidement, il impose son style. Il invente – entre autre – une méthode de prise de mesure unique, fait breveter des modèles exclusifs et développe des tissus d’exception chaque saison chez les tisserands britanniques, Holland & Sherry. La marque Smalto gagne en notoriété et séduit une clientèle internationale comme le roi Hassan II du Maroc. Elle a été rachetée dans les années 2000 par Alain Duménil, qui investissait dans le luxe via la société Aliances Designers.

Francesco Smalto fut le couturier des plus grands chefs d’État de la planète ainsi que des plus grands acteurs d’Hollywood. Nous lui souhaitons un bon repos et forzastamina.

 

 

 

Sources : Le Monde, wikipedia.

 

Laisser un commentaire